Les cabinets dentaires poursuivent leurs activités malgré les mesures

novembre 2, 2020

Ce vendredi, le Gouvernement fédéral a annoncé un nouveau train de mesures pour faire face à la seconde vague de la pandémie. Les « mesures de la dernière chance », selon les propres mots du Premier Ministre. L’heure est grave. Vous vous demandez sans doute si notre secteur est concerné par ces mesures. Ce qui est attendu d’un professionnel de santé, c’est qu’il contribue plus que toute autre personne à la santé de nos concitoyens. Vous avez une formation médicale. Ces derniers mois, vous avez pu vous informer plus que jamais, notamment via nos 65 (!) Communiqués COVID-19. Vous avez pris toutes les mesures nécessaires au cabinet pour pouvoir soigner vos patients en toute sécurité.   Vu notre niveau élevé de préparation, il n’y a plus lieu de prendre des décisions drastiques de report de tout soin non-urgent, comme cela avait été le cas en mars.    Par ailleurs, toute profession de santé se doit de rester mobilisée. Il n’est pas exclu qu’on appelle à nouveau à faire candidature de volontariat[1] s’il fallait seconder le personnel des hôpitaux ou des maisons de repos. Mais le lieu où vous êtes le plus utile est… votre cabinet dentaire. Nous rappelons ci-après quelques points d’attention : 1. Rester disponible pour vos patients / Tri Les cabinets dentaires restent ouverts, et répondent aux appels téléphoniques. NB : Les codes d’avis téléphoniques sont toujours actifs. Veillez à en respecter strictement le cadre. On peut imaginer que certains patients vont annuler leur rendez-vous, afin de restreindre leurs sorties. Il peut être conseillé que les praticiens prennent contact téléphoniquement avec leurs patients ayant rendez-vous pour une rapide anamnèse en relation avec la COVID : quarantaine, test, situation de la bulle familiale. Il faut bien entendu prêter une attention particulière aux patients les plus à risque et envisager pour eux le report de soins.   2. Assurer tous les soins urgents de vos patients Vu le haut niveau de préparation actuel de la Profession, il ne sera plus mis en place un Service des Urgences Dentaires spécial comme en mars-avril.  Les cabinets dentaires vont rester en activité et peuvent assurer leurs propres urgences. On peut s’attendre à ce que des annulations de rendez-vous diminuent la pression sur la charge horaire des cabinets. 3. Délivrer les soins dans un environnement sécurisé. Les soins courants de vos patients continuent d’être assurés pour autant – bien entendu –  que les mesures d’hygiène et de matériel de protection soient strictement respectées. Soyez toutefois vigilant à ce qui se passe loin de votre regard : les mesures de vigilance stricte sont de mise aussi dans la salle d’attente.     Soyons confiant en nos capacités de professionnel de santé. Et soyons-en digne. MD 1/11/2020 [1] Volontariat  A Bruxelles : https://www.iriscare.brussels/fr/professionnels/covid-19-coronavirus/appel-aux-volontaires/ En Wallonie : https://solidaire.aviq.be/  

Lire +